StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Bouscaut

Pessac-Léognan

Cru Classé de Graves

dernière mise à jour : samedi 02 janvier 2010
 

Château Bouscaut est un fort beau bâtiment du 18ème siècle situé à Cadaujac. Château Bouscaut fait partie des Grands Crus Classés de Graves, en blanc comme en rouge.

Le Domaine

La vigne est cultivée à Bouscaut depuis le 16ème siècle. La famille Chabanneaux achète la propriété à la fin du 19ème siècle et le nom de Bouscaut, d'après le lieu-dit, apparait vers 1881 en remplacement du nom de Haut Truchon. En 1925 Victor Place et le Comte de Rivaud deviennent propriétaires et entreprennent de remonter l'exploitation en effectuant le drainage du vignoble et une rénovation des chais dans les années 1920. Début 1960, un incendie détruit entièrement Château Bouscaut mais fort heureusement, les chais sont épargnés. Château Bouscaut est finalement racheté en 1979 par Lucien Lurton, entre autre propriétaire des Châteaux Brane Cantenac, Durfort-Vivens ou Climens. C'est la quatrième génération avec Sophie Cogombles-Lurton et Laurent Cogombles, qui est aujourd'hui à la tête du domaine.

À la vigne

La superficie totale du vignoble est de 47 hectares, dont 40 en rouge. La nature des sols de Bouscaut est principalement graveleuse sur un socle argilo-calcaire. L'âge moyen des vignes est de 35 ans. Les rendements moyens appliqués à Château Bouscaut sont de l'ordre de 40 à 45 hl/ha.

  • Blanc: L'encépagement du Bouscaut blanc est de 50% Sauvignon et 50% Sémillon.

  • Rouge: Château Bouscaut rouge contient 55% de Merlot, 40% de Cabernet-Sauvignon et 5% de Malbec. Les raisins rouges, plus tardifs, sont ramassés après les blancs.

Au chai

En bientôt 30 ans, la famille Lurton a effectué maints aménagements avec la construction d'un cuvier circulaire et du chai à barriques de rouge en 1990, augmenté d'un cuvier béton en 2002.

  • Blanc: Une fois ramassé, les raisins blancs de Château Bouscaut sont pressés puis macérés 24 à 48 heures. Ensuite, le jus ainsi qu’une partie de la lie, sont descendus en barriques de chêne neuves pour 50%. La vinification est parcellaire jusqu’à l’assemblage final du vin. La fermentation alcoolique s’effectue en barrique, puis est élevé pendant 10 à 12 mois, durant lesquels le vin sera régulièrement bâtonné pour remettre les lies en suspension afin d'améliorer la rondeur et l'équilibre du vin.

  • Rouge Lorsque le raisin rouge arrive au chai, il est transporté délicatement dans un égrappoir qui extrait les rafles et transmet les grains légèrement foulés dans des cuves inox ou béton de 100 hl. La gestion parcellaire du vignoble est également appliquée lors de la vinification. Après une macération initiale à froid de quelques jours, le jus va ensuite rester en cuves avec le marc durant la fermentation alcoolique.
    À ce moment-là, le Maître de Chai de Château Bouscaut effectue des remontages réguliers décidés quotidiennement à la dégustation par les propriétaires et l’œnologue conseil. L'extraction est adaptée à chaque cuve, avec une décision d'écoulage qui intervient généralement après 20 à 30 jours de cuvaison. Une fois la fermentation alcoolique terminée, certaines parcelles sélectionnées effectuent leur fermentation malolactique en barrique, les autres restant en cuve. L’assemblage est réalisé en début d'année. A l’issue de cette opération, les vins sont tous mis en barriques pour 45% sont neuves pour un élevage de 12 à 18 mois. Les vins sont mis en bouteilles en juin, presque deux ans après la récolte.

En bouteille

  • Blancs: Bouscaut blanc jeune est un bon vin d'apéritif. Après quelques années, il s'associe parfaitement aux fruits de mer ou à des plats de volaille ou des fromages.

  • Rouges: Assez moyens jusqu'à la fin des années 90, les rouges de Bouscaut sont en progrès sur les derniers millésimes avec leur petite note épicée assez typique du Malbec.

  • Bouscaut produit un second vin, aussi bien en blanc qu'en rouge, appelé La Flamme de Bouscaut.

-

Château Bouscaut

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Bouscaut (rouge et blanc), Les Chênes de Bouscaut (second vin), Lamothe Bouscaut

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - PESSAC-LÉOGNAN

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 88.0 97.4 2.25
2007 86.8 97.5 1.87
2006 88.0 97.8 2.37
2005 85.8 97.3 5.35
2004 84.7 97.5 3.49
2003 83.9 97.4 3.41
2002 83.1 97.1 3.14
2001 82.2 97.0 3.45
2000 84.0 97.2 3.43
1999 82.4 95.8 5.87
1998 83.4 95.3 5.13
1997 79.0 93.4 3.81

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 09/2007

Senteurs intéressantes de mine de crayon et de fruits noirs.
Structure assez fuselée en bouche, tendue et droite. Heureusement, le boisé ou les tannins ne dominent pas le fruit qu'on eut peut-être souhaité plus expressif et ample. Bien qu'équilibrée, la finale est de moyenne intensité.
Un vin à suivre l'évolution des 2 - 3 prochaines années.


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion