StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Cornélie

Haut-Médoc

Non classif.

dernière mise à jour : mardi 11 mai 2010
 

L’histoire concrète de Château Cornélie débute fin 2004, date à laquelle Patrick Grisard prend en fermage un domaine de 5.5ha sur la commune de Saint-Sauveur en appellation Haut-Médoc, à mi-chemin entre les communes de Pauillac et de Saint-Estèphe.

Le Domaine

Cornélie est un très ancien prénom féminin particulièrement lié à la vie de Patrick Grisard. Il est donc un témoignage envers les femmes qui ont modelé son destin, celles qui, malgré les difficultés, l’ont poussé à aller au bout de ses idées. Le parcours professionnel de Patrick Grisard l’amène dans diverses propriétés, dont une dizaine d’années au fameux Château d’Yquem, puis il officie durant 8 ans et demi en tant que Directeur technique au Château Sénéjac (Cru Bourgeois Supérieur). Toutes ces expériences lui permettent aujourd’hui d’appliquer les meilleures recettes pour produire des vins sans concession.

À la vigne

Le vignoble de Château Cornélie est composé d’un mélange complexe de graves pyrénéennes, de calcaire stampien et de marne sannoisienne avec, en majorité, un ensemble argilo-calcaire mélangé à de la grave fine de style Villafranchien. Ces sols relativement filtrants favorisent une bonne percée des racines qui vont chercher en profondeur les éléments minéraux ainsi que l’eau dont elles ont besoin, ce qui est un gage de qualité et un avantage lors des années de sécheresse. Le climat, à la fois proche de la Gironde et de l’océan Atlantique, permet d’amener chaque cépage vers une maturité optimale. Dès sa première récolte en 2005, Patrick Grisard met en place l’exigence du travail de précision qu’il souhaite pour ses vins. La culture à Cornélie est en mode raisonnée avec une approche parcellaire. Depuis 2009, les démarches sont faites pour passer le domaine en Biodynamie. Les vignes de Château Cornélie sont relativement vieilles (30 ans avec certains pieds de plus de 70 ans). Le désherbage est mécanique avec une taille classique en guyot bordelais (2 astes à 3 bourgeons). Des éclaircissages et la suppression des entre-cœurs ainsi que des ailerons des grappes sont pratiqués afin d’homogénéiser la récolte et réduire les rendements (20 à 30hl/ha en moyenne). La vendange en cagettes est, en grande partie, éraflée à la main permettant d’écarter les raisins moins mûrs.

Au chai

Les baies sont mises en cuve inox ou béton, mais également un cuvon en bois, prototype créé en 2007. Patrick Grisard expérimente souvent plusieurs modes de vinification en simultané, ce qui lui permet d'avoir un panel de possibilités pour apporter davantage de complexité et de caractère aux vins. Pendant la fermentation alcoolique, de légers pigeages et des délestages sont effectués pendant une semaine avant la macération. Cette méthode d’extraction du jus est préférée aux classiques remontages, procédé jugée plus brusque pour le vin. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. L’élevage final de Château Cornélie dure environ 18 mois avec une proportion maximale de 45% de fûts neufs (35% en 2006 et 7% en 2005). 

Passionné par l’idée d’améliorer constamment ses vins, Patrick Grisard effectue de nombreuses expériences en appliquant des processus parfois empruntées à des régions viticoles comme la Bourgogne : macération carbonique, essais de vinification en prototypes de fûts droits, ouverts dessus, évitant ainsi de remette les bourbes et les pépins en suspension.. Ces multiples expériences ont souvent donné d’excellents résultats sur les derniers millésimes. L’exemple de la cuvée Cornélie « Amabilis Vinea » en 2006 est typique de la recherche constante de Patrick Grisard vers l’originalité et la qualité de ses produits : un vin à la vinification atypique avec des saignées lors desquelles le jus est séparé de son marc puis mis en barriques sans bois neuf pour y effectuer la fin de sa fermentation alcoolique, puis ses fermentations malolactiques, suivies de bâtonnages des lies fines, pendant plus de 2 mois, sans soutirage pour assurer un maximum d’homogénéité. Conservant un maximum de fruit, le vin profite de douze à seize mois d’élevage sans soutirage. Le résultat est souvent surprenant avec des vins expressifs aux arômes de petits fruits purs, crémeux et des trames fines.

En bouteille

Dans le conformisme Médocain habituel, Patrick Grisard passe véritablement pour un "alien". La passion chevillée au corps, prêt à se battre sans compter pour ses convictions, l'homme est aussi attachant que ses vins. Prêt à se remettre continuellement en cause et sans compromis pour la qualité de Château Cornélie, Patrick Grisard compense largement un terroir, qui n'a rien de particulièrement exceptionnel, par le soin maniaque apporté à ses cuvées, remarquées par la gourmandise et la pureté de leur fruit. Un achat prioritaire pour tout amateur en quête d'un rapport Qualité/Plaisir rare.. à petit prix!

-

Château Cornélie, étiquette

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Château Cornélie, Amabilis Vinea, Perles de Cornélie

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - HAUT-MÉDOC

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Evelyne Bringolf - 02.08

Cuvée Amabilis Vinea, Saint-Sauveur, Bordeaux, France
Patrick Grisard nous propose là sa première cuvée particulière constituée de 76% Merlot et 24% Cabernet-Sauvignon. Son Amabilis Vinea 2006 est issue d'une vinification particulière, lors de laquelle, par une technique proche de la saignée, le jus est séparé de son marc et mis en barriques, sans bois neuf. Le vin y effectue alors la fin de sa fermentation alcoolique, puis ses fermentations malolactiques. Après l'assemblage, puis un élevage de 12 mois, sans aucun soutirage, cette cuvée est mise en bouteille début 2008.

Ouvert et dégusté sur deux jours. Belle robe pourpre-violet intense. Arômes variés de petits fruits crémeux, fraise des bois, bois de santal avec une jolie touche épicée. Bien construit en bouche, avec un grain tannique qui, bien que serré et fin, n'est aucunement dérangeant. Cette belle trame accompagne un fruit pur et expressif. Excellente tension tout au long du palais, soutenue par une légère touche acide qui donne tout son relief au vin. Son volume, modérément puissant, en fait dès aujourd'hui, un vin gourmand et réussi, qui a la matière pour se garder sans problèmes quelques années.


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion