StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Gazin

Pomerol

Non classif.

dernière mise à jour : mardi 09 février 2010
 

Château Gazin est une propriété se situant probablement sur le site de l'ancien "Hospital de Pomeyrols" construit par les Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Malte et de Rhodes, d’où le nom du 2e vin de la propriété, «L’Hospitalet de Gazin ».

Le Domaine

Le vignoble de Pomerol a été développé par ces Chevaliers, ce qui explique la Croix de Malte figurant sur l'étiquette de Gazin et que l'on retrouve, gravée d'origine, au dessus de l'entrée du cellier. Propriétaires depuis plusieurs générations, les de Bailliencourt dit Courcol gèrent, aujourd'hui encore, Château Gazin.

À la vigne

Jouissant d'une aire de 24 hectares d'un seul tenant sur le plateau de Pomerol et sa bordure, le domaine de Gazin est composé de trois parties distinctes : au sud-ouest, un sol argileux, très qualitatif, sur lequel la propriété a ses meilleurs merlots, une croupe graveleuse de graves günziennes située à peu près au milieu du vignoble, dont certaines parcelles, dans les années venir, seront replantées en Cabernet-Franc en remplacement du Merlot. Enfin, entourant le château, une zone sablo-limoneuse moins qualitative, servant à produire le deuxième vin ainsi que le vrac. Sur les parcelles gravelo-sableuses, la propriété procède à un enherbement avec désherbage mécanique sous le rang ce qui donne une meilleure régulation hydrique au vignoble. La densité de plantation passe, progressivement, de 5'500 à 6'000 pieds/h au fur et à mesure des replantations. Toutefois, la production moyenne qui était de 80'000 bouteilles a passé à 70'000 bouteilles an depuis 2005 afin d’améliorer la qualité du vin, le rendement moyen actuel étant de 37hl/h.

A la vigne (âge moyen 35 ans), la culture est traditionnelle avec quatre labours. Les produits de traitement sont utilisés au minimum, plus aucun acaricide n’est employé. La propriété effectue, chaque année, deux déchaussages (fin mars et juillet) et deux rechaussages en mai-juin, puis après la vendange. Les effeuillages sont manuels, généralement d’un seul côté (côté soleil levant) à la nouaison. Un effeuillage du 2ème côté est fait uniquement si nécessaire, début septembre, en cas de temps humide, afin de favoriser l'aération des raisins. L’équipe de Mickaël Obert ne recherche pas la surmaturité mais plutôt à atteindre un optimum phénolique et aromatique. Les vendanges sont manuelles et le tri se fait principalement sur pied. Le raisin est récupéré par des bennes de 20hl qui font ensuite tomber les grappes, par vibration, sur des tables. Des équipes vérifient le tri efectué à la vigne et, après éraflage, procèdent à un second tri, écartant les petits déchets des bouts de rafles fines restantes.

Au chai

Le raisin est ensuite foulé, puis envoyé par une pompe dans des cuves béton thermorégulées de 90 à150hl, ainsi que dans une cuve inox de 60hl pour les Cabernets-Francs. La macération préfermentaire se fait à froid (carboglace) durant 3 à 4j à 10-12°. La fermentation alcoolique passe à 26-28° pendant 10 à 15 jours, les macérations montant à 29° sur environ 25 à 28j. L’extraction se fait par remontages et délestages. La propriété effectue des essais concluants de pigeages manuels ; toutefois, cette méthode n’est pas très adaptée à la configuration des cuves actuelles. Après écoulage, la fermentation malolactique se fait à 50% en barriques neuves et 50% en cuve pour le 1er vin, lequel représente 50 à 60% de la récolte. A noter que Château Gazin utilise des levures indigènes, sauf si les fermentations ne démarrent pas après 5-7j. L’élevage se poursuit par des bâtonnages sur lies. Les soutirages ne sont pas systématiques et sont effectués à la suite de dégustations afin d’éviter l’excès d’oxygène et des pertes d’arôme dans le vin. Collage au blanc d’œufs si nécessaire et filtration minimum. L’élevage à 50% en bois neuf, dure 16 à 18 mois pour le premier vin, 14 à 16 mois pour le deuxième vin, sans bois neuf.

En bouteille

Le style des vins de Gazin, bien représentatif de l'appellation Pomerol, est principalement basé sur la finesse. Les meilleurs millésimes offrent, de plus, une structure profonde qui permet à ce cru de vieillir une bonne vingtaine d'années. Jusqu'au début des années 1990, Château Gazin souffrait d'une réputation d'irrégularité. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et ce domaine, en progrès, fait maintenant preuve d'une belle constance, tout en se montrant également capable de produire des vins magnifiques. Les millésimes récents de Château Gazin font preuve d'un rapport Qualité/Prix tout à fait intéressant pour les amateurs de beaux Pomerol.

-

Gazin, chateau et vigne

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Gazin, l'Hospitalet de Gazin (second vin)

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - POMEROL

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 91.2 100.5 2.15
2007 90.2 100.5 2.66
2006 91.2 100.7 1.77
2005 88.2 99.7 5.53
2004 85.4 98.5 5.09
2003 84.9 99.1 6.58
2002 86.2 100.9 3.38
2001 86.0 99.3 5.99
2000 85.3 97.4 5.72
1999 86.3 99.4 5.13
1998 85.8 96.1 5.36
1997 84.7 98.6 2.21

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 07/2005

Décanté 2 h avant le repas.
Belle robe rubis encore juvénile. Les arômes sont fins et élégants, exprimant de petites baies rouges, framboise ainsi que des notes épicées - muscade, girofle.
L'attaque en bouche n'est pas d'une puissance phénoménale, mais le vin gagne progressivement sur le fruit. Trame serrée et des tannins encore bien présents en finale. Beau vin, dense et élégant, jamais lourd, qui exprime bien un Merlot bien mûr, mais qui a cependant conservé sa fraîcheur.
Un vin qui devrait pouvoir attendre encore quelques années sans problèmes (2006-2010).


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion