StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château La Mission Haut-Brion

Pessac-Léognan

Cru Classé de Graves

dernière mise à jour : dimanche 14 mars 2010
 

A l'origine de la Mission Haut-Brion, se trouve un legs que Madame de Lestonnac fait aux Pères Lazaristes au 17ème siècle.

Le Domaine

Petit à petit, la congrégation met en valeur les vignes et le domaine. Les vins de la Mission étaient d'ailleurs servis à la table du Maréchal de Richelieu, alors Gouverneur de Guyenne. Mais cent ans plus tard, le domaine est déclaré bien national à la Révolution. En 1821, les Chiapella, famille d'armateurs de la Nouvelle Orléans, reprennent Château la Mission Haut-Brion et développent un marché important pour ce vin dans le Nouveau Monde. Dans les années 1920, la propriété est acquise par Frédéric Woltner avant que ses enfants ne la cède, en 1983, à la famille Dillon, également propriétaire du Château Haut-Brion Premier Grand Cru Classé 1855, situé juste de l'autre côté de la route nationale menant à Arcachon. Le Château Laville Haut-Brion, un des plus grands vins blancs secs de France et appartenant à l'époque aux Woltner, rejoint également le giron des Dillon à cette occasion. 

À la vigne

Aujourd'hui situé quasiment en pleine ville, le vignoble de Château Mission Haut-Brion est de presque 21 ha. Il couvre une croupe au sol graveleux avec un sous-sol argilo-sableux. L'encépagement de Château La Mission Haut-Brion, uniquement constitué de rouge, se répartit à 48% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 7% de Cabernet-Franc. En hiver, les vignes sont taillées en Guyot double. La densité des vignes est de 10'000 pieds / ha pour un rendement de l'ordre de 32 hl/ha. Les travaux à la vigne sont identiques à ceux effectués au Château Haut-Brion: labourages mécaniques réguliers et une utilisation très parcimonieuse de produits de synthèse. L'âge moyen des vignes est de 25 ans et une parcelle est replantée chaque année afin de régénérer le vignoble. Les vendanges sont manuelles avec des sélections sévères à la vigne et sur sur tables de tri avant l'entrée au cuvier.

Au chai

Après l'éraflage, les grains sont mis en cuves inox thermorégulées d'une capacité de 180 hl. Un programme informatique permet la gestion des remontages et des températures du moût et du marc. La fermentation s'effectue à 30°. L'élevage se fait en barriques, à 100% neuves, et dure environ 22 mois. A la fin de celui-ci, un collage au blanc d'œuf est effectué avant la mise en bouteilles.

En bouteille

En moyenne, La Mission Haut-Brion produit 96'000 bouteilles par année. Ses vins sont racés, très aromatiques, avec de fins rappels fumés caractéristiques de l'appellation. En vieillissant, Mission Haut-Brion prend souvent des notes nobles de vieux cuir et de truffe noire. Depuis 2006, la récolte du Château La Tour Haut-Brion, appartenant au même propriétaire, est maintenant incorporée au second vin de la Mission Haut-Brion: La Chapelle de la Mission Haut-Brion La propriété produit également un très grand blanc sec, Laville Haut-Brion, issu d'un domaine de 2.5 hectares acheté en 1928 par Frédéric Woltner, le propriétaire de La Mission à l'époque. A partir du millésime 2009, le blanc s'appellera Château La Mission Haut-Brion Blanc, son nom d'avant 1934. Egalement, le second vin de la Mission Haut-Brion change de nom et ne sera plus connu sous le nom de Les Plantiers du Haut-Brion, mais de La Clarté de Haut-Brion.

De tout temps, la Mission-Haut-Brion a régulièrement produit des vins exceptionnels. Ainsi à l'après-guerre, dans les années 1949, 1955 et 1959, Château La Mission Haut-Brion sortit des vins dignes du panthéon bordelais. Les Mission 1961 et 1975 représentent le bouquet final de la Maison Woltner, avant le rachat du domaine par la famille Dillon. Dès lors, les 1989 et La Mission Haut-Brion 2000 renouent avec l'excellence de ce passé glorieux. Après une période un peu plus faible durant la décennie 90, les progrès sur les millésimes récents démontrent la volonté des propriétaires d'en faire l'égal de leur éminent voisin. Les Mission 2009, 2006 et 2005 feront certainement date dans l'histoire de la Mission Haut Brion. Château La Mission Haut-Brion représentait, pour les amateurs, l'occasion de boire ce qui se fait de mieux à Bordeaux, pour une dépense relativement raisonnable. Ces temps semblent aujourd'hui révolus et les prix de sortie récents de la Mission se sont ajustés non loin de ceux des 1er Grand Crus Classés, en phase toutefois avec la qualité de ce cru remarquable.

-

Château La Mission-Haut-Brion

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

La Mission Haut-Brion, La Chapelle de La Mission Haut-Brion (second vin), La Tour Haut-Brion (incorporé au second vin à partir de 2006)

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - PESSAC-LÉOGNAN

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 94.1 104.2 1.85
2007 92.8 104.2 2.08
2006 93.8 104.3 1.83
2005 94.1 106.7 2.26
2004 91.1 104.8 3.1
2003 90.4 105.1 4.39
2002 90.5 105.8 3.44
2001 90.2 106.4 3.84
2000 93.1 107.9 3.39
1999 89.8 104.5 3.91
1998 90.6 103.5 2.68
1997 86.0 101.7 1.06

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 12/2004

Autant Pape-Clément 1999 faisait le fou, autant La Mission Haut-Brion est sage (trop?), presque austère.
Très grande finesse de nez sur un fruit merveilleusement ciselé à dominantes de framboise et de violette. On croit également déceler quelques touches de cuir...
La bouche est à l'image, récitant son poème avec une inexorable précision. On pense à une fugue de Bach... Chaque élément est à sa place. Superbe texture avec des tannins croquants, un fruit soyeux et une acidité merveilleusement ajustée.
Superbe vin, duquel on ne peut qu'espérer qu'il perde un peu de sa timidité et de sa retenue actuelle.


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion