StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Léoville Barton

Saint-Julien

2ème Grand Cru Classé

dernière mise à jour : vendredi 12 février 2010
 

Léoville Barton, 2ème Grand Cru Classé au Classement de 1855, est situé au cœur de la prestigieuse Appellation Saint-Julien.

Le Domaine

L'Irlandais Hugh Barton, cinq ans après avoir acheté Langoa Barton, acquit une parcelle des vignes de Château Léoville en 1826, qui devint par la suite Léoville-Barton. Consolidant les affaires de la maison de négoce familiale Barton & Guestier, il développa également le domaine avant de le laisser aux générations futures. Neveu de l'arrière-arrière petit-fils de Hugh Barton le propriétaire actuel, Anthony Barton et sa fille Lilian, gèrent aujourd'hui ce magnifique 2ème Cru Classé.

À la vigne

Le vignoble d'un peu moins de 50 ha s'adosse sur un superbe terroir de graves moyennes sur socle argilo-calcaire. C'est ce terroir de premier ordre qui donne son style corpulent et charnu à Léoville Barton. La conduite culturale et la vinification sont de pratique conventionnelle et plutôt conservatrice, mais une formule gagnante nécessite-elle vraiment d'être changée? La taille est médocaine avec trois boutons par astre. Léoville-Barton ne pratique pas de vendanges vertes mais préfère travailler sur les porte-greffes pour réguler la productivité de la vigne. Selon les besoins, le domaine procède à des effeuillages et à des rognages manuels. Depuis quelques années, les parcelles de Petit Verdot sont progressivement arrachées à cause de résultats assez décevants lors des décennies précédentes. L'encépagement actuel est de presque 75% de Cabernet-Sauvignon, 4% de Cabernet-Franc et le solde en Merlot.

Au chai

La vinification peut être considérée comme médocaine classique. Après être passé sur une table de tri puis par deux nouveaux pressoirs pneumatiques, le jus est mis en cuves de bois thermorégulées où il effectue une semaine de fermentation alcoolique à 28° - 30°C avec deux remontages par jour, suivie d’une période de macération d'environ deux semaines. Un nouveau fouloir-égrappoir ainsi qu’un pressoir de dernière génération ont récemment été installés. La fermentation malolactique se fait également en cuve avec écoulage manuel du marc pour le vin de presse, composant important de l’assemblage. Après trois mois de barrique, l’assemblage est fait en cuves inox, puis le vin termine son élevage en barrique pendant encore 15 à 18 mois. Durant cette période, l'équipe de Michel Raoult ne procède qu'à un seul soutirage traditionnel à l'esquive. Enfin, un collage au blanc d'oeufs est effectué avant la mise en bouteilles. Pas toujours très accessibles dans leur jeunesse, ces vins gagnent, en vieillissant, une complexité et une profondeur qui en font un des Bordeaux les plus recherchés par les amateurs.

En bouteille

Vin de long potentiel de garde dans les beaux millésimes, Léoville Barton a laissé des témoignages fulgurants lors des années d'après guerre: Léoville-Barton 1945, 1948 et 1959 font partie des meilleurs Médocs historiques. Depuis qu'Anthony Barton supervise la propriété (1983), Léoville Barton est devenu d'une régularité absolument exemplaire. En remontant les années, les magnifiques Barton 1990 et 1996 défieront le temps. Plus près de nous le Léoville-Barton 2000 de style plus baroque, est d'une richesse folle. Le Léoville Barton 2005 semble maintenant situer la nouvelle référence qualitative pour la propriété. Le récent 2006 semble également très prometteur. Raisonnable dans sa politique des prix, Léoville Barton représente le meilleur rapport qualité/prix possible pour un cru de ce niveau. Un achat que les amateurs peuvent effectuer les yeux fermés!

-

Léoville Barton, jardinc

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Leoville Barton, La Réserve de Léoville Barton (second vin)

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - SAINT-JULIEN

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 93.5 102.7 1.93
2007 92.2 102.4 1.89
2006 92.9 102.6 2.16
2005 93.0 104.5 2.78
2004 90.9 104.3 3.3
2003 90.3 103.2 4.27
2002 91.7 104.8 3.71
2001 89.2 103.7 4.4
2000 92.2 105.0 3.51
1999 90.0 103.7 2.63
1998 90.7 103.4 2.38
1997 88.3 101.7 5.04

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 04/2004

70% Cabernet Sauvignon - 22% Merlot - 8% Cabernet Franc.
Nez somptueux de fruits rouges, banane, framboise, bois de santal.
A l'attaque en bouche, les tannins sont très présents, mais sans aucune trace d'agressivité. Puis, comme lors d'une procession, arrive une expression de fruit particulièrement pulpeuse, d'une réelle intensité, tout en demeurant facile et accessible. Longue finale harmonieuse d'où ressort une impression de potentiel incroyable.
Du grand art!


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion