StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Margaux

Margaux

1er Grand Cru Classé

dernière mise à jour : dimanche 17 janvier 2010
 

Château Margaux est situé sur la Commune de Margaux et est 1er Grand Cru Classé au Classement Officiel Impérial de 1855. Pour la grande histoire, Château Margaux fût le premier millésime bordelais à apparaître dans un catalogue de Christie’s en mars 1776. « Excellent bordeaux avec une belle saveur, de l’année 1771 ». Pour les heureux amateurs qui peuvent y goûter, le style de Château Margaux est reconnaissable par ses délicats arômes floraux, de rose et de réglisse. Grâce à ses fins tannins, Château Margaux produit souvent des vins ronds et soyeux, mais qui ne manquent jamais de profondeur ni d'ampleur. Si Margaux est, peut-être, le plus accessible des Premiers Grands Crus médocains dans sa jeunesse, il faut cependant le laisser vieillir longtemps pour en apprécier toute la complexité. A noter qu'une dizaine d'hectares sont plantés en Sauvignon et sont à l'origine d'un blanc sec fin et expressif.

Le Domaine

Château Margaux est presque aussi connu pour l'élégante façade architecturale du château que pour l'excellence de ses vins. Au 12ème siècle, Château Margaux était connu sous le nom de La Mothe et appartenait à la famille d'Albret. Plus tard, le domaine a appartenu à la famille Montferrands, puis des Lords de Dufort. Au 16ème siècle le domaine sera agrandi par la famille de Lestonnac. Monsieur de Fumel l'achète au 18ème siècle et le revend au Marquis de Colonilla. De style Premier Empire, la belle demeure fut construite au début du 19ème siècle par le propriétaire d'alors, le Marquis de Colonilla. Repris en 1977 à la famille Ginestet par André Mentzelopoulos, hélas décédé trois ans plus tard, c'est dès lors sa dynamique fille Corinne qui mène ce prestigieux domaine avec sensibilité et compétence.

À la vigne

Le terroir de Château Margaux est composé de 20 % de sol argilo calcaire et 80 % de graves du quaternaire. Le vaste vignoble de près de 82 hectares, réparti en plusieurs parcelles, couvre toute la partie du Nord-Est du village de Margaux. L'encépagement est composé de 75% de Cabernet-Sauvignon, 20% de Merlot, de 3% de Petit-Verdot et 2% de Cabernet-Franc. L'âge moyen du vignoble est de 30 ans. La densité de plantation est de 10'000 pieds/ha. La vendange est manuelle et le raisin est soigneusement trié avant la vinification.

Au chai

Lorsqu'on visite le domaine, on est frappé par le classicisme des installations techniques. Ici, point d'installations "high-tech" clinquantes, mais un soin méticuleux et la connaissance inégalée transmise par des générations de régisseurs qui font la magie des lieux. La fermentation est faite en cuves de chêne thermorégulées et dure 3 semaines. L'élevage du vin de Margaux durera 18 à 24 mois en barriques de chêne neuves. Avant sa mise en bouteille, le vin de Margaux est collé au blanc d’œuf. La production annuelle de Château Margaux est en moyenne de 150'000 bouteilles par an car seuls les meilleurs lots entreront dans le grand vin.

En bouteille

Château Margaux est la référence médocaine absolue en termes de finesse et de richesse aromatique. La tendresse des tannins de Château Margaux lui donnent souvent ce côté soyeux inégalable. Si les années 60 et 70 furent, à quelques exceptions près, en demi-teinte, les décennies suivantes marquent le retour de Château Margaux au pinacle de la hiérarchie classique bordelaise. Château Margaux 1979 symbolise le renouveau de Château Margaux sous l'ère Mentzelopoulos. Ce furent ensuite les Château Margaux 1982, 83 et 86 qui consacrent l'absolue beauté du style margalien à son sommet. Les Margaux 1990, 2000 et 2005 resteront la référence moderne du domaine, dont la profondeur et la noblesse traversera les décennies. A peine moins somptueux, les Château Margaux 1995 et 1996 se bonifieront encore avec les années. Les Margaux 2001, 2002 et surtout 2004 sont certes un peu moins complexes, mais conservent toute l'élégance des grands Margaux. Ils ont surtout le mérite d'être encore à la portée de la bourse des amoureux de grands vins. Le Château Margaux 2003, bien qu'atypique, est un des rares vins du Médoc à avoir su garder fraîcheur et expressivité malgré les conditions caniculaires du millésime. De très grands vins d'une élégance rare, caractérisés par la finesse de leur bouquet et de leur texture.

-

Château Margaux

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Château Margaux, Pavillon Rouge du Château Margaux (second vin), Pavillon Blanc du Château Margaux (blanc sec)

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - MARGAUX

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2009 98.5 107.3 1.28
2008 94.4 105.8 1.59
2007 94.1 106.5 1.05
2006 95.5 107.0 1.5
2005 97.4 111.5 1.91
2004 94.5 110.1 2.75
2003 94.7 110.8 3.94
2002 91.4 107.6 2.73
2001 91.8 109.5 3.73
2000 96.5 113.1 2.64
1999 92.7 109.1 3.25
1998 92.0 107.4 2.3
1997 92.3 110.2 2.43

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 05/2002

Nez ample, touches herbacées et épicées.
Bouche fruitée, un peu herbacée (mentholée, poivrée) qui emplit totalement le palais. Belle structure avec un certain caractère féminin.
Facile à apprécier. Là encore, l'envie nous vient de boire ce 99 dès maintenant...


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle