StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Pavie-Decesse

Saint-Emilion Grand Cru

Grand Cru Classé

dernière mise à jour : mercredi 10 février 2010
 

Indissociable de celle de Pavie, l’origine viticole de Château Pavie Decesse remonte aux romains, dès le 4e siècle de notre ère.

Le Domaine

Autrefois, le vignoble de Pavie Decesse faisait partie intégrante de Pavie et c’est Ferdinand Bouffard, propriétaire de ce cru depuis 1885, qui décide de regrouper quelques parcelles en un vignoble autonome de 3.5 hectares qu’il appelle alors Pavie Decesse. Le domaine a été acquis par Gérard Perse en 1997, également propriétaire de Château Pavie et depuis, tout a été mis en oeuvre pour assurer une grande qualité à la production. Lors du Classement 1954 des Crus de Saint-Emilion, le domaine obtient le titre de Grand Cru Classé qu’il détient toujours.

À la vigne

Les vignobles de Pavie et Pavie Decesse sont certes d’un seul tenant, mais ils ont chacun un terroir bien défini. Celui de Pavie Decesse est situé sur le plateau calcaire de Saint-Emilion. Les sols contiennent de l’argile et le merlot y trouve sa plus belle expression. Le calcaire à astéries apporte des éléments de fraîcheur, ainsi que des notes florales et minérales au vin, qu'on considère parfois moins riche que Pavie, bien que la facture reste résolument "moderne".

Au chai

Les techniques vinicoles se rapprochent, sans surprise, de celles de Château Pavie. Après les vendanges manuelles et un tri sévère des raisins, les grappes sont foulés et éraflés avant d'être déversés en cuves de bois thermorégulées, adaptées au parcellaire de Château Pavie. Après une courte macération, les fermentations alcooliques et malolactiques se font en cuves, avant que le vin soit mis en barriques neuves pour un élevage pouvant s'étendre jusqu'à 24 mois. Durant cette période, le vin est régulièrement bâtonné afin de remettre les lies en suspension et enrichir sa texture. Château Pavie Decesse est mis en bouteilles, sans collage ni filtration.

En bouteille

Certains voient dans Pavie-Decesse un certain apparentement avec Pavie, probablement en raison de méthodes vinicoles relativement similaires aux deux crus. Il est cependant indéniable qu'en dix ans, Gérard Perse et Michel Rolland ont hissé Pavie-Decesse à un niveau que la propriété n'avait jamais atteint préalablement. Château Pavie-Decesse est très recherché à l'international et assez rare du fait de la taille modeste du domaine.

-

Château Pavie-Decesse

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Pavie-Decesse

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - SAINT-EMILION GRAND CRU

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 92.5 102.5 1.77
2007 91.6 102.8 2.16
2006 92.6 103.0 2.2
2005 89.9 102.2 4.93
2004 89.5 102.8 3.68
2003 89.1 103.2 5.85
2002 85.0 99.3 6.82
2001 84.3 99.5 7.29
2000 87.2 101.1 5.27
1999 90.3 105.5 5.99
1998 88.7 100.7 5.83
1997 87.5 101.8 1.68

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 05/2004

Robe très foncée et dense.
Nez aux fruits noirs extrêmement mûrs, crème de cassis. Un peu floral au second nez.
La structure en bouche semble un peu lourde au premier abord, mais l'équilibre est trouvé en milieu de bouche grâce à une pointe de fraîcheur bienvenue. Retour du fruit, un peu confituré, en finale. Les tannins, assez abondants, soutiennent bien le vin, sans toutefois être agressifs. Sensation cacaotée en finale.
Un vin plutôt riche qu'il conviendra de laisser vieillir encore 5 à 10 ans.


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion