StatWine

ÉTUDES DES CHÂTEAUX ET VINS DE BORDEAUX

Château Saint Pierre

Saint-Julien

4ème Grand Cru Classé

dernière mise à jour : vendredi 12 février 2010
 

Château Saint-Pierre est situé à l’entrée du village de Saint-Julien de Beychevelle, sur la Commune de Saint-Julien. Il est classé 4ème Grand Cru Classé au Classement Impérial de 1855.

Le Domaine

Le Château Saint-Pierre est une élégante bâtisse datant du 15ème siècle, puis agrandie à la fin du 19ème. L’histoire du domaine viticole de Saint-Pierre remonte au 16ème siècle. Les archives attestent qu’en 1693, la propriété appartient au Marquis de Cheverry. C’est en 1767, sous le règne de Louis XV que le Baron de Saint-Pierre en devient propriétaire et, selon l’usage de l’époque, lui donne son nom. A son décès en 1832, ses filles se partagent son héritage ce qui entraine la scission de la propriété. Les deux domaines sont exploités séparément mais cela ne les exclut pas du classement de 1855 où ils apparaissent en tête de liste des 4èmes grand crus. S’ensuit une période pendant laquelle les deux parties du domaine passent de main en main. En 1922, des négociants anversois réunissent à nouveau les deux moitiés du domaine, commercialisées sous la bannière unique de Gloria, les chais de Saint-Pierre appartenant alors au tonnelier Alfred Martin. En 1981 Henri, le fils d’Alfred Martin, achète la demeure du Château Saint-Pierre puis le vignoble une année plus tard. La propriété retrouve alors son identité, son unité et, à quelques ares près, ses dimensions d’origine. Au décès d’Henri Martin en 1991, Françoise sa fille et Jean-Louis Triaud son gendre à ses côtés depuis 1974, poursuivent son œuvre avec passion.

À la vigne

Le terroir, bien représentatif de l’appellation Saint-Julien, est bordé de graves günziennes fines ou siliceuses. Le sous-sol homogène se compose de crasse de fer, de marnes et de graves. Le vignoble de 17ha d’un seul tenant, est formé de croupes bombées, prolongées par un plateau intérieur. Il est drainé par un petit réseau hydrographique influencé par la Gironde toute proche. Il est cultivé sur une approche parcellaire, le domaine étant divisé en 300 lots. La vigne est taillée selon la méthode médocaine à guyot double. Les vignerons effectuent, selon les besoins, un effeuillage simple face ou double face avec décompactage des grappes afin de favoriser l’aération des grains. Les éclaircissages ne sont plus pratiqués car donnant trop de vigueur à la vigne. Depuis peu, la culture de la vigne s’oriente vers une conduite raisonnée. Ainsi, 90% des terres sont labourées et les désherbants sont progressivement bannis. Lors de la récolte, les grappes sont vendangées manuellement avec de petites remorques, passant par des tries successives et sélectives.

Au chai

Après l’éraflage et le foulage, les grains passent par des pressoirs pneumatiques, puis sont mis en cuves pour leur fermentation alcoolique (entre 26 et 31°), puis à des macérations (24 à 28°). Le directeur Remi di Costanzo tient à des extractions douces où le volume et la fréquence des remontages sont effectués « à la carte ». Le levurage est systématique et, selon les besoins du millésime, la propriété utilise un concentrateur. Après écoulage, la fermentation malolactique se fait majoritairement en cuves. Toutefois quelques malos sont effectuées en barriques afin de mieux suivre la qualité des parcelles. Dès le mois de décembre, le vin est mis en tonneaux par lots à 65% de bois neuf. L’assemblage est effectué en février et durant les 12 mois suivants, le vin sera soutiré tous les trois mois et collé. La propriété travaille avec 7 tonneliers différents fournissant du chêne français et américain en chauffe moyenne.

En bouteille

Ce 4ème Cru Classé du Médoc n’est peut-être pas le château le plus médiatique du bordelais, mais il est connu de longue date de nombreux connaisseurs qui apprécient son caractère profond, savoureux et concentré. Dans les millésimes récents, les Saint-Pierre 2004, 2003 et 2002 ont séduit de nombreux critiques. Les Château Saint-Pierre 1999, 1996 et 1990 atteignent actuellement leur plateau de buvabilité et se révèlent très séduisants. Château Saint-Pierre est un vin au style moderne, solide et sérieux, qui nécessite un peu de patience avant de dévoiler un charme certain. Grâce à son terroir de graves profondes, les vins de Château Saint-Pierre ont naturellement un caractère charpenté et assez massif. Grâce au travail effectué aujourd’hui à la vigne et au chai, la texture du fruit et la chair se fait à la fois onctueuse et racée. Belle constance sur dix ans et excellent rapport Qualité/Prix dans cette catégorie de vins.

-

Château Saint-Pierre

VINS PRODUITS PAR LA PROPRIÉTÉ

Saint-Pierre, Gloria, Bel-Air, Haut-Beychevelle Gloria, Peymartin

ÉVALUATION PAR RAPPORT À L’AOC - SAINT-JULIEN

Millésime Note absolue Note relative à l'AOC Ecart type
2008 90.4 99.3 1.39
2007 89.1 98.9 1.85
2006 90.1 99.5 3.29
2005 89.4 100.5 4.01
2004 88.3 101.2 2.63
2003 89.3 102.0 3.37
2002 88.7 101.3 3.71
2001 85.4 99.3 3.44
2000 87.5 99.6 3.35
1999 90.3 104.0 2.5
1998 85.3 97.1 5.05
1997 88.4 101.9 4.45

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Alain Bringolf - 07/2008

(goûté à la propriété)
Nez fin et suave de fruits rouges et d’eucalyptus.
La bouche est harmonieuse, les tanins sont fins, bien extraits et sans verdeur.
Vin équilibré et bien construit autour d’une matière judicieusement extraite. Sensation ronde et veloutée, bien concentrée. Bel éclat du fruit. Retour boisé en finale (fumé).
Un beau Rive Gauche moderne, qui fera plaisir à boire dans les 10 prochaines années.


La consultation de cette fiche est partiellement vérrouillée

Pour visualiser la fiche complète, vous devez ouvrir un compte Statwine. cliquez ici
  • StatWine
  • Boottle
  • Him Motion